Domaine de recherche

Navigation




Questions fréquentes sur le nouveau coronavirus

Ai-je encore le droit d’aller me balader, faire un jogging ou un tour en vélo?

Les consignes du Conseil Fédéral sont claires (voir vidéo)
Restez chez vous !

Exceptions :

  • Vous devez acheter des aliments
  • Vous devez vous rendre chez le médecin ou à la pharmacie
  • Vous devez aider d’autres personnes
  • Vous devez vous rendre au travail car le télétravail est impossible

Il est encore possible,

  • de faire du jogging,
  • de la marche ou du vélo seul ou à deux.

Evitez les rencontres à plus de 5 personnes.

  • Gardez vos distances avec tout le monde, y compris vos amis et même à l’extérieur !
  • Garde des enfants à la maison : 
    • Une personne (toujours la même) garde au maximum 5 enfants à la fois
    • et se sont toujours les mêmes.
  • Si vous faites partie d’un groupe à risque : restez chez vous et demandez de l’aide.

Suivez les règles de conduite ! La situation est sérieuse. Le Conseil fédéral et la Suisse ont besoin de vous. Restez à la maison. Sauvez des vies !
 

Quelles sont les personnes le plus à risque ?

Les personnes de plus de 65 ans ou qui souffrent déjà d’une des maladies listées ci-après présentent un risque accru. Les maladies concernées sont :

  • L’hypertension artérielle
  • Le diabète
  • Les maladies cardiovasculaires
  • Les maladies chroniques des voies respiratoires
  • Une faiblesse immunitaire due à une maladie ou à une thérapie
  • Le cancer

Les cas de maladies liés au nouveau coronavirus peuvent évoluer très différemment. Certaines personnes n’ont que de légers symptômes et remarquent à peine qu’elles sont malades, d’autres ont besoin de soins intensifs à l’hôpital.

Recommandations pour les personnes de plus de 65 ans et souffrant déjà d’une maladie

Recommandations pour la prise en charge des malades et de leurs contacts 

L’OFSP a publié de nouvelles recommandations, assorties d’explications, pour la prise en charge des malades et de leurs contacts :

  • Désormais, toutes les personnes malades, qu’elles aient été testées ou non, doivent se placer en auto-isolement pendant 10 jours au moins.
  • Les personnes ayant été en contact étroit avec des malades doivent également rester en quarantaine à domicile pendant 10 jours.

Recommandations de l’OFSP (19 mars 2020)

Vidéo auto-isolement

Éliminer correctement les ordures

  • Les masques, mouchoirs, articles hygiéniques et serviettes en papier utilisés
    doivent être placés dans des petits sacs en plastique immédiatement après
    avoir été utilisés.
  • Ces petits sacs doivent être fermés avec un noeud sans être compactés et jetés dans une poubelle dotée d’un couvercle, elle-même équipée d’un sac poubelle de la commune.
  • Les sacs poubelles doivent ensuite être fermés et jetés avec les ordures ménagères
    (comme à l’accoutumée).

Ménages dans lesquels se trouvent des personnes malades ou en quarantaine

  • Les ménages dans lesquels se trouvent des personnes malades ou en quarantaine doivent renoncer au tri usuel du PET, de l’alu, du papier, etc.
  • Ces déchets doivent être éliminés avec les ordures ménagères afin d’éviter toute transmission du virus par ce biais.
  • Il en va de même pour les déchets verts et le compost, qui doivent eux aussi être jetés avec les ordures ménagères.

Office fédéral de l'environnement OFEV 

A quel moment dois-je faire un test de dépistage ?

Vous pouvez utiliser l’évaluation en ligne Corona Check développée par l’Université de Lausanne pour connaître votre risque d’avoir contracté le coronavirus et la nécessité de faire un test de dépistage.

À quelles sources les entreprises peuvent-elles s’informer concernant la réduction de l’horaire de travail ?

Le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) informe sur son site Internet les entreprises qui envisagent de recourir au chômage partiel en raison du coronavirus. Vous trouverez sur le site Internet du canton une marche à suivre pour déposer une demande.

Office de l'assurance-chômage

Vente à l’emporter autorisée, mais sans places assises

  • Les établissements de vente à l’emporter qui proposent des denrées alimentaires et des ob-jets de consommation courante peuvent toujours proposer leurs services.
  • Ils ne sont pas concernés par la décision de fermeture du Conseil fédéral.
  • Toutefois, ils ne sont pas auto-risés à proposer des places assises et doivent en interdire l’accès au public, y compris à l’extérieur.
  • Dans le canton de Berne, il est possible d’exploiter un établissement de vente à l’emporter sans autorisation s’il ne sert pas d’alcool.
  • Les établissements de restauration auto-risés à servir de l’alcool ont le droit de vendre de l’alcool avec leurs plats à l’emporter.

Communiqué de presse du 23 mars 2020

Les organisateurs de manifestations peuvent-ils espérer une indemnité financière?

Il n’existe pour l’heure à l’échelon cantonal aucune base juridique qui régisse une aide financière dans ce type de situation.

Le Conseil-exécutif suit les choses de près et reste en contact étroit avec les autorités fédérales pour gérer cette phase difficile.

Quels guichets des unités organisationnelles sont fermés?

Les guichets des unités organisationnelles suivantes sont fermés avec effet immédiat :

  • Autorités de protection de l'enfant et de l'adulte
  • Bureaux du registre foncier
  • Caisses de chômage et offices régionaux de placement
  • Centres de documents d’identité
  • Direction de l’économie, de l’énergie et de l’environnement du canton de Berne, Secrétariat général
  • Intendance des impôts
  • Office de la circulation routière et de la navigation Détails
  • Office de la sécurité civile, du sport et des affaires militaires (Agence Jura bernois)
  • Office de l’assurance-chômage
  • Office de l’économie
  • Offices de l’état civil 
  • Office des assurances sociales
  • Office des forêts et des dangers naturels
  • Office des poursuites et des faillites
  • Office d'informatique et d’organisation (services de remise des certificats personnels)
  • Office du registre du commerce
  • Préfectures

Nota bene :
Seuls les guichets sont fermés ; les offices accomplissent leurs tâches et sont joignables.

Guichets à horaires réduits :

Dois-je fermer mon cabinet?

  • Les cabinets médicaux ainsi que les cabinets et établissements gérés par des professionnels de la santé titulaires d’une autorisation d’exercer restent ouverts.
  • Seuls les examens et les traitements, qui ne peuvent être reportés sans causer de problèmes de santé au patient peuvent être effectués.

Pour plus d’informations : voir Infoletter de l'Office du médecin cantonal

Les établissements offrant des services impliquant un contact physique (massge, tatouage etc.)

  • Les établissements offrant des services impliquant un contact physique (n’incluant pas les professionnels de la santé) tels que salons de coiffure, de massage, de tatouage ou de beauté sont fermés au publics.
  • Pour tous ces établissements, le risque existe que les recommandations de l'OFSP en matière d'hygiène et de distance sociale ne puissent pas respectées.
  • En outre, ces activités entraînent une augmentation de la mobilité, ce qui doit également être limité dans la mesure du possible.

Auto-isolement et auto-quarantaine :  À quoi dois-je faire attention ?

Suivez les instructions de l'Office fédéral de la santé publique

Vidéo auto-isolement

Les journées d’orientation pour les conscrits ont-elles lieu?

Les journées d’information des conscrits sont annulées dans le canton de Berne à partir du lundi 16 mars et jusqu’au 8 mai 2020 au moins.

Tous les jeunes gens ayant déjà reçu leur convocation à cette journée seront informés par écrit de son annulation et reconvoqués à une date ultérieure.

Les conscrits qui souhaitent effectuer leur école de recrue durant l’été 2020 ou l’hiver 2021 sont priés de prendre contact avec le commandement d’arrondissement du canton de Berne au +41 31 636 13 72 ou sur orientierungstag.bern@be.ch.

Les recrutements de l'armée sont-ils toujours en cours?

  • L'armée a décidé de stopper le recrutement dès le lundi 16 mars 2020 et jusqu'à nouvel ordre dans les six centres de recrutement de Suisse.
  • Tous les conscrits convoqués au recrutement ne doivent pas entrer en service. Leur ordres de marche n'ont pas à être respectés.
  • Aussitôt que la situation le permettra, ils seront convoqués avec un nouvel ordre de marche.

Ces mesures interviennent pour protéger les conscrits et le personnel des centres de recrutement. En même temps cela donne la possibilité d'engager les professionnels de la santé du recrutement en faveur de l'armée et de la santé publique.

Qui se charge de coordonner les mesures dans le canton de Berne ?

L'organe de conduite cantonal (OCCant) dirige et coordonne les actions pour lutter contre la propagation du coronavirus. Cet organe est compétent pour gérer les crises et les catastrophes. Sont représentés en son sein des spécialistes de la Direction de la santé, de l’Office du médecin cantonal, de la Police cantonale, de l’Office de la communication et d’autres partenaires.

Nota bene

Des réponses détaillées aux questions qui ne sont pas spécifiques aux cantons se trouvent sur le site de l’OFSP, rubrique questions fréquentes sur le nouveau coronavirus.


Informations supplémentaires

Site internet de la campagne de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP)

La plateforme met en contact les institutions, les entreprises et le personnel spécialisé pour des engagements volontaires.



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.besondere-lage.sites.be.ch/besondere-lage_sites/fr/index/corona/index/faq.html